* L’Islam *

 

au Sénégal et au Fouta

 

 

Le Messager de Dieu (SAW) a dit :

" Le bas monde est le bagne du croyant et le paradis du mécréant "

( Rapporté par Muslem )

 

 

Bilal_l_Ethiopien

 

 Au Nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux

 

L'Islam occupe, dans le monde, en Afrique, et au Sénégal, une place importante et particulière. Le Sénégal est un pays laïc dans son sens premier, le respect de toutes les religions. Bien que 95 % de la population soit Musulmane, le Sénégal considère l'ensemble des fêtes religieuses, qu'elle soit Chrétiennes ou Musulmanes. C'est un pays de respect et de tolérance vis à vis de la religion. Il n'est pas rare de voir au sein de certaines familles, une partie Chrétienne et une autre Musulmane. 2 Frères auront parfois des religions différentes et c'est ce qui fonde l'unité et la force du Sénégal.

Le Sénégal est le premier pays d'Afrique de l'Ouest à recevoir l'appel de l'Islam, aux environs du XIème siècle, par les Almoravides. Les Toucouleurs, tout d'abord farouchement opposés à cette nouvelle religion la combattront, puis, une fois convertis, ils la défendront avec la plus grande des ferveurs, jusqu'à aujourd'hui où ils restent les plus proches de la tradition Islamique et de grands pratiquants.

Sur cette page, nous trouverons de nombreuses références à l'Islam, en particulier l'Islam tel qu'il est pratiqué au Fouta. Mais puisque la religion est universelle, et AllaH est Vivant pour tous, il faut aussi s'intéresser à l'Islam dans sa globalité. Vous trouverez, ci-dessous, quelques documents classés par thématiques afin d'avoir un aperçu général et universel de la religion Musulmane.

 

Muhammad__SAW_

 

* A TELECHARGER

 

- L'Islam :

 

La Voie Mouride :

 

Site Mouride très complet : http://www.majalis.org

 

La Voie Tidjane :

 

Site officiel de la Tariqa Tijaniya (Voie Tidjanya) : http://www.tidjaniya.com

 

 

Al_Kuran



 

Le Messager de Dieu (SAW) a dit :

 

Lorsque l'un de vous regarde celui qui est plus favorisé que lui par la fortune ou par le physique, qu'il regarde aussi celui qui est moins favorisé que lui "

 

( Rapporté par Al-Bokhari )