Au coeur du Sénégal ... Le Fouta

09 février 2011

 

 

4 

 

 

Mon troupeau se lève, s’en va, ébranle la terre,

 

Secoue les futaies, détourne les ruisseaux,

 

Défonce les marais, éclaircit les fourrés,

 

Devant mes vaches, les antilopes s’enfuient.

 

Devant mes vaches, les buffles s’enfuient.

 

Devant mes vaches, les babouins aboient.

 

Les fauves s’écartent, la misère s’éloigne.

 

 

 

Alexandre le Grand avait de l’or, j’ai des vaches.

 

Dieu a des richesses, j’ai des vaches.

 

La falaise a des singes, j’ai des vaches.

 

La montagne a des sources, j’ai des vaches.

 

La lande a des biches, j’ai des vaches.

 

La rivière a du poisson, j’ai des vaches.

 

Le fleuve a de l’eau, j’ai des vaches.

 

La mer a des vagues, j’ai des vaches.

 

La forêt a des oiseaux, j’ai des vaches.

 

La savane a des éléphants, j’ai des vaches.

 

 

 

Chant Pastoral Peul

 

 

Posté par SenegalFouta à 11:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


Fin »